Dent Favre

La Dent Favre se trouve sur la frontière entre le canton de Vaud et le canton du Valais, entre les Dents de Morcles et les Muverans. Bien qu'elle soit réservée aux randonneurs expérimentés prêts à gravir sur des pierriers instables, des dalles et des rochers, son ascensions est bien plus facile de ce qu'on pourrait s'imaginer en l'observant de loin. Depuis le sommet on a un panorama sublime sur le Grand Chavalard, les Dents de Morcles, le vallon de Nant, les Muverans.

Détails du parcours

Région: Valais, Vaud.

Point de départ: Jorasse.

Accessible en transport publics: Oui.

Point culminant: Dent Favre (2917 m).

Dénivelé positif: 1025 m.

Distance: 7.9 km.

Temps de marche: 04h45.

Difficulté: Randonnée T5.

Date de la course: 22 août 2015.


Description

Accès

Accès en voiture

Prendre l'autoroute A9 jusqu'à la sortie Riddes, puis suivre les indications pour Leytron / Ovronnaz jusqu'à Ovronnaz. Traverser le village et continuer jusqu'au parking des remontées mécaniques.

Accès en transports publics

Depuis la gare de Martigny, prendre un premier bus jusqu'à Leytron, puis poursuivre à l'aide d'un deuxième bus jusqu'au centre d'Ovronnaz. Remonter ensuite à pied jusqu'au départ des remontées mécaniques (environ 10 minutes).

D'Ovronnaz à la Tsantonnaire

Prendre le télésiège Ovronnaz – Jorasse. En été les remontées mécaniques sont ouvertes tous les jours entre 8h30 et 17h00, sauf en cas de mauvais temps.

Depuis le haut du télésiège de Jorasse,

suivre la route carrossable au NW qui monte en direction de la Tsantonnaire. Dans le Pré de la Bougnone, après un grand plat, la route remonte en direction SSO en suivant les poteaux du téléski de la Tsantonnaire.

Suivre le chemin jusqu'à atteindre le pied d'une barre rocheuse à 2450 m environ (à plus ou moins 150 m à vol d'oiseau du petit cabanon de l'arrivée du téléski).

De la Tsantonnaire à la Dent Favre

Quitter la route et remonter les pentes herbeuses sur la gauche du pierrier en direction WNW. Vers 2500 m récupérer une sente qui remonte sur le pierrier. Dans un premier temps il n'y a que quelques traces peu visibles, mais elle devient de plus en plus marquée en prenant de l'altitude.

Gagner ainsi le pied d'une nouvelle barre rocheuse (vers 2620 m) et la longer jusqu'à rejoindre son extrémité droite. Là on pourra la franchir très facilement par un virage à gauche en épingle. Poursuivre sur la vire pour quelques dizaines de mètres, puis remonter à droite dans une cheminée étroite en utilisant les mains. Le terrain est un peu instable (glissouillant), mais il n'y a pas de difficultés majeures. Le couloir débouche sur des magnifiques dalles qui forment des gradins.

Remonter sur les dalles (ou plutôt sur le gravier tout près de la crête si les dalles sont humides) jusqu'à une saillie de roche avec une croix bien visible de loin au sommet. Poursuivre en direction WNW sur les dalles d'abord, puis sur un pierrier assez instable sans prendre trop d'altitude. Gagner un nouveau couloir. Avant de le remonter, prenez un petit instant pour admirer la vue en prenant place sur les dalles en face du couloir.

Remonter le couloir en essayant de bien rester sur le bord (légèrement plus stable qu'au milieu). En sortie, puis poursuivre face à la pente en direction NNW jusqu'à rejoindre l'arête. On retrouve des traces de sente qui permettent de rejoindre sans difficulté sommet avec un énorme cairn.

Si on suit l'arête WSW de la Dent Favre on atteint un deuxième sommet (marqué lui aussi par un gros cairn). Ce dernier offre une meilleure vue sur tout le vallon de Nant.

De la Dent Favre à Ovronnaz

Retourner au sommet principal puis descendre en direction SE en suivant une sente relativement bien visible (ainsi que quelques cairns) qui descend le long de l'arête E et qui rejoint le pied de la saillie de roche avec la croix (oui, c'est la même saillie de roche repérée à la montée..).

Retourner ensuite à la Tsantonnaire par le même itinéraire qu'à la montée.

De là on pourrait redescendre par le même sentier qu'à la montée, mais pour varier partir SE à travers les lapiaz et les gazons et rejoindre le sentier balisé qui contourne le Six-Armille par le S. Poursuivre jusqu'au Col de Forcle où l'on retrouve une arrivée d'un télésiège.

Quitter le sentier et dévaler les pentes herbeuses en direction NE et rejoindre la route carrossable qui permet de retourner au télésiège de Jorasse.


Photos


Commentaires