Vanil de la Monse et Lac de Montsalvens

Le Vanil de la Monse et une colline au sud de Charmey. Au premier coup d'oeil on pourrait se dire qu'elle est sans intérêt, mais ce n'est pas du tout le cas: la montée, bien que très raide, est très agréable, peu courue, et les rares points de vue sur le val de Charmey sont beaux. Le retour par le tour du lac de Montsalvens, est plus tranquille mais le paysage et tout aussi beau.

Détails du parcours

Région: Fribourg.

Point de départ: Charmey.

Accessible en transport publics: Oui.

Point culminant: P. 1460 (1460 m).

Dénivelé positif: 840 m.

Distance: 13.0 km.

Temps de marche: 04h30.

Difficulté: Randonnée T3.

Date de la course: 29 avril 2018.


Description

Accès

Accès en voiture

Suivre l'autoroute A12/E27 et prendre la sortie Bulle. Au rond-point, poursuivre en direction de Charmey. Suivre la route et les indications sur 25 km environ, jusqu'au parking des remontées mécaniques dans le village de Charmey.

Accès en transports publics

Depuis le gare CFF de Bulle, prendre le car postal pour Charmey. Descendre à l'arrêt Charmey, télécabine.

De Charmey au Vanil de la Monse

Depuis le parking du départ du télécabine, suivre la route cantonale en direction de Jaun sur environ 500 mètres, puis bifurquer à gauche (panneaux) et remonter sur une petite route goudronnée. Traverser le hameau de La Tsintre et rejoindre à nouveau la route cantonale. La suivre sur une cinquantaine de mètres, puis bifurquer à gauche (panneaux) et longer La Jogne.

Suivre la route jusqu'à rejoindre, une fois de plus, la route cantonale. La traverser et entamer l'ascension par une pente sérieuse sur un large chemin. Moins de 200 mètres plus loin on entre dans la forêt. À peu près toute l'ascension se fera en sous-bois, ce qui est une aubaine, car déjà en début de saison des grosses gouttes de sueur tombent du front: il n'y a qu'une seule et unique pente (souvent raide) jusqu'au sommet du Vanil de la Monse.

Après environ 500 mètres le large chemin s'interrompt. Traverser alors un torrent à sec en franchissant un petit barrage. Juste après quelques passages très pentus, équipés d'échelles, permettent de prendre rapidement de l'altitude. Gagner un petit replat (un des seuls), à plus de 1000 mètres d'altitude déjà, où on trouve deux tables en bois avec un toit et un endroit bien équipé pour faire un feu.

Une sente bien visible remonte sur la gauche. C'est la suite de l'ascension, mais avant je vous conseille d'avancer jusqu'au poteau avec les panneaux jaunes. De là, partir à droite et dévaler la pente plein sud jusqu'à rejoindre un joli point de vue depuis lequel on peut admirer Charmey, le Mont Bifé et le Vanil des Cours. Un petit banc en bois permet de reprendre le souffle.

Remonter jusqu'au panneaux, puis continuer l'ascension avec un premier passage particulièrement pentu où l'aide des mains peut être nécessaire pour garder l'équilibre. On retrouve rapidement un sentier plus agréable qui remonte d'une pente constante sur la large arête NE du Vanil de la Monse.

Bien qu'étant déjà à fin avril, le sentier était encore bien recouvert de feuilles. Ceci me fait penser que le chemin n'est pas très couru…

Remonter jusqu'à gagner une petite clairière depuis où on peut apercevoir, sur la gauche, le Chalet des Plans. Continuer à suivre le sentier sur l'arête. On arrive ainsi au pied d'une barre rocheuse qu'on longe sur la gauche, puis l'arête devient plus étroite et quelques points de vue vous donnent l'occasion d'admirer le panorama sur le Val de Charmey. Profitez-en, car ils ne sont pas nombreux!

À un certain moment on remarque (ou pas) une sente qui descends sur la gauche. Ignorez-la et continuez sur l'arête. Une cinquantaine de mètres plus loin un autre chemin, plus visible cette fois-ci, descends, lui aussi, sur la gauche. Pour l'instant poursuivez le long de l'arête. Rapidement le chemin ne devient qu'une sente. Elle reste relativement bien marquée et quelques points rouges aident à repérer la suite. Plusieurs branches et arbustes obligent parfois à quitter légèrement l'arête pour les contourner. Après une série de courtes montées et descentes on atteint le sommet du Vanil de la Monse. Hélas il n'est pas du tout marqué. Pas de point de vue dégagé, pas de croix, pas de cairn, juste un arbre parmi tant d'autres arbres. Vous savez que vous avez atteint le sommet au moment où la sente commence à bien descendre.

Cette sente, toujours signalée par des points rouges, descends sur l'arête SW, mais n'est pas répertoriée sur les cartes topographiques. Je ne sais pas si elle mène quelque part. Faites attention si vous décidez de la suivre car il y a plusieurs falaises plus en avant!

Du Vanil de la Monse au Gîte à Bas

Depuis le sommet du Vanil de la Monse retourner sur vos pas jusqu'à la bifurcation repérée plus tôt et descendre à droite. Après avoir passé par-dessus un barbelé (attention aux pantalons: la "marche" en bois est très étroite!), le sentier sort du bois.

Continuer en direction du Chalet des Plans. Rejoindre et contourner par la gauche l'étang, puis quitter le sentier, partir plein S et remonter la pente herbeuse jusqu'à rejoindre le sommet (P. 1460). Depuis là on a une très belle vue dégagée sur la Dent de Broc, la Dent du Chamois et Dent du Bourgo (à SW), le Vanil Noir, la Dent de Folliéran et la Dent de Brenleire (au S), la chaîne de Gastlosen (à E) et Les Dents Vertes et le Vanil d'Arpille (à NE). Ce sommet, très plat, peut être un excellent endroit pour pique-niquer.

Retourner ensuite à l'étang, puis partir en direction SW et descendre dans le fond du petit vallon en suivant l'une des multiples sentes jusqu'à rejoindre la lisière de forêt. Un sentier encore plus raide qu'à la montée traverse la forêt. Attention aux éventuels randonneurs qui montent car les cailloux partent très facilement sous les pieds…

On arrive dans un autre pâturage où le sentier se perds rapidement. Suivre une des sentes marquées par les bovidés qui sont passés par là. Repérer les rares poteaux rouges et blanc qui indiquent le sentier officiel. Hélas ces poteaux sont petits et par herbe haute ils deviennent très difficilement repérables. Dans ce cas, dévalez les quelques 300 mètres sans trop vous éloigner de la lisière de forêt.

Continuer à descendre jusqu'à rejoindre un sentier bien visible à droite du Gîte à Bas.

Du Gîte à Bas à Charmey

Depuis le Gîte à Bas un beau sentier entre dans la forêt et descends tranquillement jusqu'à un portail. Traverser le pâturage (occupé par des vaches en saison) et rejoindre un deuxième portail en métal qu'on traverse pour atteindre une route carrossable.

Des panneaux Tour du lac vous invitent à partir à gauche ou à droite. Pour nous c'est le premier choix. Partir donc en direction du Pralet. 600 mètres plus loin on arrive au bord du Motélon. Partir à droite et poursuivre la descente sur la route goudronnée qui longe la rivière. Prêtez attention car la route n'est pas très large et doit être partagée avec le voitures!

Gagner la bifurcation 250 mètres plus loin et partir à droite. Continuer quelques centaines de mètres jusqu'à rejoindre un pont. Juste avant quitter la route et partir à gauche sur un sentier bien marqué (balisage Tour du lac).

Le sentier longe le cours d'eau d'abord et le lac de Montsalvens par la suite. Rejoindre le barrage de Montsalvens, puis continuer le tour du lac en direction de Charmey (panneaux).

Par une série de montées et descentes on rejoint un pont suspendu qui permet de passer au-dessus du lac et de rejoindre la Presqu'île.

Gagner une bifurcation quelques centaines de mètres plus, avec des panneaux du tourisme pédestre. Partir à droite (direction tour du lac) et continuer à marcher (plus ou moins) au bord du lac jusqu'à la station d'épuration des eaux.

Prendre pied sur une route goudronnée et 150 mètres plus loin partir à gauche et remonter la petite route carrossable puis un sentier. Celui-ci gravit jusqu'à l'église. De là partir à droite pour rejoindre la route cantonale et la suivre (en partant à droite) pour retourner le point de départ.


Photos

Vanil de la Monse et tour du Lac de Montsalvan

29 avril 2018

Vanil de la Monse

07 août 2016


Commentaires