Tour du Lac de Bret

Le lac de Bret est un lac artificiel qui est utilisé comme un des principaux réservoirs d'eau de la ville de Lausanne. Un sentier, pas indiqué sur les cartes topographiques, permet de marcher au bord du lac pour une promenade agréable entre forêts et campagne.

Détails du parcours

Région: Vaud.

Point de départ: Parking à P. 686 (686 m).

Accessible en transport publics: Oui.

Point culminant: P. 700 (700 m).

Dénivelé positif: 65 m.

Distance: 4.4 km.

Temps de marche: 01h00.

Difficulté: Randonnée T1.

Date de la course: 29 avril 2020.


Description

Accès

Accès en voiture

Prendre l'autoroute A9 jusqu'à la sortie Chexbres, puis suivre la route principale sur environ 2.5 m en direction de Puidoux / Forel / Lac de Bret. Un premier parking est disponible au S du Lac de Bret, prêt du restaurant. On trouve d'autres parkings le long de la rive W ainsi qu'au N du lac, le long de la route qui va en direction des Thioleyres.

Accès en transports publics

Les rives du Lac de Bret ne sont pas desservies par les transports publics. Il est néanmoins possible de rejoindre la balade en en prenant soit le bus qui circule entre Cully et Palézieux (descendre à l'arrêt Puidoux, En Botonnet), soit le train S4 qui circule entre Allaman et Palézieux (descendre à l'arrêt Moreillon). Il faut ensuite marcher 15-20 minutes pour rejoindre le tour du lac.

Histoire du lac de Bret

Avant la fin du XIX siècle, le lac de Bret ressemblait plus à un étang: il avait une petite superficie, il était peu profond et il était alimenté par les eaux de pluies et par quelques affluents insignifiants.

En 1871, la Compagnie du chemin de fer Lausanne–Ouchy a commencé à utiliser les eaux du lac comme moyen mécanique pour déplacer le funiculaire de la ville de Lausanne. Le surplus d'eau était fourni à la ville de Lausanne pour arroser les rues et pour alimenter les bornes hydrantes.

Quatre ans plus tard on a dévié le cours du ruisseau Le Grenet (à l'époque distant 900 m) afin d'alimenter le lac. Ces travaux ont permis d'augmenter le bassin d'alimentation du lac de 2.5 km2 à 21 km2. La même année une digue de 2.5 m a été construite sur la rive sud du lac afin d'augmenter son volume. La construction a coupé l'affluent du lac (le Forestay).

En 1922 la digue a été rehaussée de 3 mètres supplémentaires afin d'augmenter encore plus la capacité de stockage du lac. Ceci est très important lorsque l'on sait qu'environ la moitié du volume utile du lac, qui corresponds à 2.8 millions de m3, est contenu dans les 4 mètres supérieurs du lac!

Le tour du lac

Nous avons laissé la voiture le long de la route qui va en direction des Thioleyres à proximité de P. 686. De là nous avons suivi les panneaux du tourisme pédestre en direction du Lac de Bret sur une cinquantaine de mètres, puis nous avons bifurqué à droite sur un chemin recouvert de copeaux qui remonte au milieu des champs. En haut de la petite colline, un magnifique panorama sur le Lac de Bret s'est ouvert face à nous.

Continuer en direction de la ferme, puis descendre jusqu'à rejoindre le bord du lac. Nous avons fait le tour dans le sens anti-horaire. Nous avons donc commencé par longer la rive W du lac par un chemin qui serpente dans la forêt. Ce jour-là il y avait des magnifiques lumières avec des paysages de cartes postales. Les chants des oiseaux ont rendu la balade encore plus paisible et agréable.

Par endroits le chemin est vraiment très proche des eaux. Après des fortes pluies ou quand le niveau du lac est élevé, j'imagine que certains passages puissent être compliqués à franchir…

À l'approche de la rive S le parcours continue sur le trottoir le long de la route principale. Heureusement il faut marcher que quelques minutes pour passer devant le restaurant et gagner la rive E du lac. Quitter la route goudronnée et suivre le chemin pédestre sur environ 200 mètres puis, en contrebas de la ferme, continuer sur la sente de gauche qui reste prêt de l'eau.

Longer le bord du lac jusqu'à la sortie de la forêt. Une sente bien visible remonte vers l'E et rejoint le sentier pédestre (et longe ensuite le terrain de golf), mais il est tout à fait possible de passer outre la barrière en bois et continuer en longeant l'enclos. Nous avons croisé quelques vaches qui broutaient tranquillement.

Suivre la sente jusqu'à proximité de la ferme Pied de Boeuf. Un sentier continue le long du bord du lac, mais il a été bloqué pour que les oiseaux qui nidifient dans les roselières aient de la tranquillité. Poursuivre donc par le chemin qui rejoint la petite route goudronnée et partir à gauche. Après deux larges virages on passe à côté de la jolie ferme de La Pésottaz et 200 mètres plus loin nous avons rejoint notre point de départ.


Photos


Commentaires