Les Trois Ponts

Les trois ponts est un parcours situé entre les Pléiades et le Molard qui passes, comme son nom l'indique, par 3 points. On peut réaliser une jolie boucle sans aucune difficulté avec quelques points de vue sur le Niremont et Le Moléson.

Détails du parcours

Région: Vaud.

Point de départ: Parking des Puatex (1153 m).

Accessible en transport publics: Non.

Point culminant: Sans nom (1315 m).

Dénivelé positif: 180 m.

Distance: 5.7 km.

Temps de marche: 01h30.

Difficulté: Randonnée T1.

Date de la course: 10 avril 2020.


Description

Accès

Accès en voiture

Suivre l'autoroute A9 jusqu'à la sortie Vevey, puis suivre les indications jusqu'à rejoindre le village de Blonay. Au premier giratoire, continuer en direction des Pléiades. Suivre la route sur environ 8 km (croisement parfois difficile), puis bifurquer en direction de Montreux / L'Alliaz. Continuer sur 750 m jusqu'à rejoindre le parking des Puatex.

Les week-end le parking est souvent plein. À notre arrivée vers 11h il ne restait plus beaucoup de places…

Accès en transports publics

Le parking des Puatex n'est pas desservi par les transports publics. La seule possibilité est de prendre le train crémaillère pour Les Pléiades au départ de Vevey. Descendre à l'arrêt Lally et rejoindre le parking à pied (2 km, 30 minutes).

Le parcours des Trois Ponts

Depuis le parking des Puatex emprunter la route goudronnée qui monte dans la forêt de la Mauguette (direction Sonloup sur les panneaux jaunes). À notre départ il y avait pas mal de monde qui se baladait dans les environs. Je me suis fait la réflexion que j'avais peut-être mal choisi la randonnée (je préfère marcher aux endroits où il n'y a pas trop de monde).

Environ 450 mètres plus loin, à la bifurcation à P. 1198, continuer sur la route de droite en direction de l'Alpage de La Neuve.

On rejoint rapidement un virage en épingle. Sur la gauche de la route, un panneau en bois avec marqué "Les Trois Ponts" nous indique le début du parcours. Continuer tout droit. Lors de notre passage, une barrière avec le panneau d'interdiction de circulation barrait la route. Nous sommes passé sous la barrière car l'interdiction s'applique qu'aux véhicules…

Il faut ensuite suivre ensuite la route sur environ 2 kilomètres. Probablement à cause de la barrière baissée, sur la suite du parcours il y avait nettement moins de promeneurs (et tant mieux!).

Dans les prairies il y avait encore quelques plaques de neige et aux alentours les crocus donnaient un peu de couleurs au paysage.

Nous avons atteint rapidement le premier pont. C'est joli mais sans plus. C'est un pont classique sans aucune particularité. Pareil pour les deux autres. Nous avons été plus surpris par la quantité de neige qui restait sur les pentes N de La Cape. En effet au-dessus de 1300 mètres d'altitude, la route était encore bien recouverte d'or blanc, mais nous avons pu gagner la zone de la Petite Bonavau sans souci particuliers.

Retour

Deux kilomètres plus loin, dans la zone de la Petite Bonavau, nous avons remarqué un banc en bois sur la droite. Il était encore entouré de neige, mais nous avons tout de même profité pour nous installer et manger un morceau.

Au même endroit, terminé notre repas, nous avons suivi le sentier qui descends sur la gauche à travers la forêt (la route est un cul-de-sac). Le sentier n'est pas particulièrement visible depuis la route, mais, en plus du banc sur la droite de la route, un panneau pour les VTT de couleur bordeaux aide à le repérer.

Après une courte descente on rejoint une nouvelle route goudronnée. Partir à gauche. Une cinquantaine de mètres plus loin suivre le chemin forestier qui pars sur la gauche. Tout au début de ce chemin il y a une jolie table de pique-nique cachée dans les arbres (pas sûr qu'on l'aperçoive depuis la route goudronnée). Contrairement à ce qui est indiqué sur les cartes, environ 250 mètres plus loin le chemin et bloqué par plantes et arbres qui avait repoussé. Tant pis, la route goudronnée était juste quelques dizaines de mètres plus bas. Nous avons donc coupé à travers les bois puis poursuivis sur ladite route.

Gagner le refuge Sainte-Hélène où il y a deux possibilités pour retourner au point de départ. Nous avons pris la route de gauche qu'après 1.5 km rejoint la bifurcation par où on était déjà passés à l'allée (P. 1198).

Deux tables de pique-nique sont disponibles à côté de la bifurcation. L'endroit est très beau et nous avons été tentés de faire une pause, mais les tables étant déjà occupés nous sommes finalement retournés directement au parking des Puatex.


Photos


Commentaires