Gorges de Covatannaz

Un itinéraire entre Sainte-Croix et Vuiteboeuf d'environ 6 kilomètres qui traverse des pâturages et des jolies gorges.

Détails du parcours

Région: Vaud.

Point de départ: Gare de Ste-Croix (1066 m).

Point d'arrivée: Gare de Vuiteboeuf (590 m).

Accessible en transport publics: Oui.

Point culminant: Gare de Ste-Croix (1066 m).

Dénivelé positif: 45 m.

Distance: 6.0 km.

Temps de marche: 01h45.

Difficulté: Randonnée T2.

Date de la course: 26 mai 2018.


Description

Accès

Accès en voiture

Suivre l'autoroute A1 d'abord, puis la A5 en direction d'Yverdon. Prendre la sortie Yverdon Ouest / Ste Croix et continuer en direction de Sainte-Croix jusqu'à Penny. Traverser le village puis, environ 300 mètres plus loin, traverser le passage à niveau, puis bifurquer à gauche. La gare de Vuiteboeuf, avec plusieurs places de parc gratuites, n'est plus qu'à quelques centaines de mètres. Prendre ensuite le train jusqu'à Sainte-Croix.

Accès en transports publics

Depuis la gare d'Yverdon, prendre le train régional jusqu'à Sainte-Croix.

De Sainte-Croix à la STEP

Depuis la gare de Sainte-Croix, partir SE et longer la ligne ferroviaire. On tombe rapidement sur des panneaux du tourisme pédestre donnant les indications pour les Gorges de Covatannaz.

La route quitte rapidement le village pour traverser champs et pâturages. Après environ 800 mètres de faux-plat, pendant lesquels on peut admirer le Mont de Baulmes juste en face, commence la descente d'abord sur une route carrossable, puis sur un chemin légèrement abimé.

Gagner la bifurcation environ 200 mètres plus bas. Si vous cherchez la simplicité, continuez à dévaler la pente tout droit en suivant le balisage jaune du tourisme pédestre. Si, comme moi, vous aimez vous compliquer un peu la vie, bifurquez à droite sur une large sente relativement bien visible qui traverse les herbes hautes. Environ 250 mètres plus loin un chemin plus marqué longe la lisière de forêt. Pour notre plus grand bonheur, deux biches se baladaient pas très loin de nous.

Plus loin nous le chemin s'interrompt intempestivement: un bout de chemin s'était effondré. Pour contourner le trou, passer par-dessus le fil de fer barbelé. J'avoue avoir pesté car, bien que l'ordonnance sur la protection des animaux de 2008 interdise de clôturer des enclos avec ce fil de fer muni de pointes, celui-ci est encore largement utilisé par les éleveurs suisses!

Suivre une sente dans le pâturage sur quelques dizaines de mètres et franchi à nouveau la clôture (si possible sans faire de trous dans vos pantalons ni érafler vos jambes) pour récupérer le chemin noté sur les cartes topographiques.

La sente mène jusqu'au bord de l'Arnon. Traverser le cours d'eau qu'à cet endroit n'est ni très large ni très profond et poursuivre sur la sente sur l'autre rive. Après une courte montée, redescendre jusqu'à arriver à une route balisée. Suivre le balisage jusqu'à la STEP.

De la STEP à Vuiteboeuf

Depuis la station d'épuration des eaux, continuer sur quelques dizaines de mètres puis bifurquer à droite en direction des gorges.

Le chemin longe ensuite l'Arnon sur environ deux kilomètres dans une forêt avec des fantastiques couleurs. Je ne sais pas si cela est dû au soleil qui se cachait par moments derrière les nuages ou si c'est l'ambiance "naturelle" des gorges. En tout cas nous avons adoré cette agréable descente sur un tapis de feuilles mortes qui trainaient encore au sol depuis l'automne dernier.

Pendant la marche nous avons pu admirer une succession des petites et grandes cascades. Les falaises qui bordent la rivière sont aussi très impressionnantes.

Peu après avoir passé un court pont métallique, le sentier continue la descente d'une pente douce. L'Arnon lui, par une série de chutes d'eau, perd rapidement de l'altitude. Parfois on ne peut plus voir la rivière, mais on peut toujours l'entendre se faufiler dans les falaises.

Plus bas dans la descente, une route carrossable croise le sentier pédestre. Quitter le sentier balisé en bifurquant à gauche et poursuivre sur ladite route, plus large et agréable avec un enfant qui court dans tous les sens… Le sentier longe la route carrossable quelques dizaines de mètres plus haut et rejoint celle-ci environ 500 mètres plus loin.

Le petit détour par la route permet d'observer de grandes concrétions de tuf où les enfants peuvent s'amuser à jouer à cache-cache.

Continuer jusqu'à rejoindre le village de Vuiteboeuf. Suivre ensuite la route principale en direction de l'église puis, en contrebas de celle-ci, bifurquer à droite et emprunter une ruelle très pentue interdite aux véhicules. Monter jusqu'en haut de la petite colline et gagner la gare par une longue route rectiligne.


Photos


Commentaires