Glacier du Mont Miné

Un randonnée facile, idéale pour les familles, dans une vallée tout aussi sauvage que magnifique au fond du Val d'Hérens. Le but est d'aller (presque) toucher du bout des doigts le Glacier du Mont-Miné. Le presque est de rigueur, car le glacier se retire de plusieurs dizaines de mètres chaque année et c'est de plus en plus périlleux d'aller toucher la glace.

Détails du parcours

Région: Valais.

Point de départ: Salay.

Accessible en transport publics: Oui.

Point culminant: Glacier du Mont Miné (1959 m).

Dénivelé positif: 220 m.

Distance: 5.8 km.

Temps de marche: 01h45.

Difficulté: Randonnée T1.

Date de la course: 03 août 2017.


Description

Accès

Accès en voiture

Prendre l'autoroute A9 jusqu'à la sortie Sion-Est puis remonter le Val d'Hérens jusqu'aux Haudères. Traverser le village. À la sortie de celui-ci, juste avant le pont, bifurquer à gauche et suivre la route jusqu'à La Forclaz, puis continuer sur la route de Ferpècle jusqu'au hameau de Salay. Suivre la route encore sur environ 600 mètres. Quelques places de parc sont disponibles où la route n'est accessible que pour les riverains.

Accès en transports publics

Depuis Sion prendre le car postal jusqu'aux Haudères, puis un deuxième car postal vous amène jusqu'au hameau de Salay (arrêt Ferpècle).

De Ferpècle au Glacier du Mont Miné

Depuis le hameau de Salay remonter le vallon de Ferpècle sur la route goudronnée. On atteint rapidement un virage en épingle: c'est la fin de la route autorisée. Au-delà seulement les voitures des riverains y ont accès.

Continuer à suivre la route, qui remonte dans la forêt, jusqu'au petit barrage. De là suivre le chemin carrossable qui part plein S en direction du Glacier du Mont Miné et qui traverse de jolies prairies. Avec un peu de chance on peut apercevoir des vaches brouter de l'herbe.

En montant la végétation laisse gentiment la place à un décor lunaire. Continuer à suivre la route jusqu'au Glacier du Mont Miné (P. 1959). À cet endroit, jusqu'en 1950, le glacier du Mont Miné et celui de Ferpècle se mariaient pour former qu'une seule langue. Aujourd'hui on retrouve que la Borgne de Ferpècle, un torrent alimenté par lesdits glaciers qui ont depuis malheureusement bien reculé.

La route poursuit encore quelques centaines de mètres jusqu'à un talus. À partir de là suivre une sente relativement bien marquée qui remonte dans la moraine glaciaire.

Au-delà du talus on trouve l'endroit où les torrents alimentés par les deux glaciers se rencontrent. À cet endroit le torrent forme un petit lac avec une plage de sable très fin.

Même en été, l'endroit n'est pas particulièrement chaud (les plus frileux auront déjà sorti leur polaire…). Les plus courageux pourront tromper les pieds dans l'eau, mais sa température est glacée et rester dans l'eau plus qu'une dizaine de secondes devient un vrai défi!

Retour

Retourner au point de départ par le même chemin.

Pour ceux qui veulent faire une petite boucle, il est possible de traverser la Borgne de Ferpècle par un pont à P. 1947 et de redescendre le long de la rive droite jusqu'à rejoindre la route goudronnée juste en-dessous du barrage.


Photos


Commentaires