Cascade du Dard en boucle depuis Romainmôtier

Une balade familiale entre champs et forêts pour rejoindre le Nozon qu'on remonte ensuite jusqu'à la jolie Cascade du Dard.

Détails du parcours

Région: Vaud.

Point de départ: Romainmôtier (673 m).

Accessible en transport publics: Oui.

Point culminant: P. 729 (729 m).

Dénivelé positif: 200 m.

Distance: 6.5 km.

Temps de marche: 02h00.

Difficulté: Randonnée T2.

Date de la course: 14 octobre 2018.


Description

Accès

Accès en voiture

Prendre l'autoroute A9 jusqu'à la sortie La Sarraz. Rejoindre le village de La Sarraz, le traverser et continuer ensuite en direction de Vallorbe sur environ 6.5 km. Bifurquer à droite en direction de Vallée de Joux / Romainmôtier.

Suivre la route sur 1.5 km puis, à l'entrée de Romainmôtier, bifurquer à gauche en direction de Moiry / Juriens. Traverser Romainmôtier puis continuer jusqu'au grand parking situé une centaine de mètres après les dernières maisons du village.

Accès en transports publics

Prendre le train jusqu'à Croy–Romainmôtier. Bien qu'il soit possible de rejoindre Romainmôtier avec des cars postaux, il est plus judicieux de faire la boucle au départ de Croy

Depuis la gare partir plein S et suivre les panneaux du tourisme pédestre en direction de Romainmôtier. On rejoint rapidement le bisse qu'on remonte tel que décrit dans la dernière section.

De Romainmôtier au Bec à l'Aigle

Depuis le parking à l’entrée W du village de Romainmôtier, suivre la route forestière qui monte SE en direction de Ferreyres (panneaux jaunes).

Une cinquantaine de mètres plus loin bifurquer à droite et suivre le chemin qui monte assez raide. Un losange jaune est peint sur le tronc d'un arbre, mais il n'est pas forcément visible au premier coup d'oeil.

Les feuilles de plusieurs arbres avaient déjà commencé à changer de couleur. Rien de plus normal: l'automne avait officiellement commencé depuis trois bonnes semaines. Avant de rejoindre la route goudronnée, mon fils et moi avons pu savourer quelques framboises que nous avons ramassé à côté du chemin.

Suivre la route goudronnée jusqu'à une bifurcation 350 mètres plus loin. Le jour de notre balade Romainmôtier hébergeait "Les Sonnailles", une foire d'automne. Le trafic sur cette route secondaire était par conséquent relativement important. Heureusement on peut marcher sur une bande d'herbe à côté de la route.

À la bifurcation (P. 728), partir à gauche (losanges) sur une route goudronnée interdite à la circulation. On traverse champs et pâturages. L'endroit est tranquille et la vue sur les collines entourâtes très jolie.

La route mène jusqu'à la lisière d'une forêt. Bien qu'il soit déjà la mi-octobre, la température étaient encore bien chaude. Nous avons apprécié de poursuivre sur une route forestière en sous-bois. Le soleil et les feuilles dénudées de leur chlorophylle laissent apparaître des couleurs chaudes du rouge au jaune qui rendent les lieux encore plus chaleureux et un peu féeriques.

Le chemin longe la réserve naturelle des Buis de Ferreyres. Par une descente en pente douce on rejoint une clairière complètement clôturée. À l'intérieur il y a quelques bâtisses. Par un panneau en bois décoloré on déduit que l'endroit est utilisé pour produire des cosmétiques et des soins corporels naturels.

Nous avons poursuivi sur environ 150 mètres, puis nous avons profité de quelques troncs d'arbres coupés et posés les uns sur les autres au bord du chemin pour manger notre pique-nique. À vol d'oiseau, nous étions à plus ou moins 300 mètres à W du Bec à l'Aigle.

Du Bec à l'Aigle à la Cascade du Dard

Pendant le repas, mon fils m'a demandé plusieurs fois de retourner chez sa maman qui était restée à la foire de Romainmôtier. Il fallait donc trouver la route la plus courte pour retourner au point de départ tout en passant par la Cascade du Dard: je lui avais promis la chute d'eau et il tenait à la voir… Par chance, juste après l'endroit où nous avons pique-niqué, une route forestière quitte la route balisée et part à gauche (NE).

L'endroit était très calme et paisible. Nous avons suivi la route sur 300 mètres puis nous avons bifurqué à droite sur un chemin bien visible, bien que les plantes étaient un peu envahissantes par moments…

Le chemin descend d'une pente assez raide puis, selon la carte topographique, rejoint une bifurcation où il faut poursuivre à gauche. Or, sur place les choses sont nettement moins évidentes! En bas de la descente le chemin fait en effet un large virage à droite, puis poursuit à plat (SSE). Mais où était donc l'embranchement qui part à gauche (NNW)?

J'ai fait quelques va et vient, puis j'ai suivi un semblant de sente qui part sur la gauche vers la fin de la descente (avant que commence le virage à droite). La sente n'est pas très visible et elle bute contre un tronc d'arbre couché par terre (c'est d'ailleurs pour cette raison que je l'avais ignorée auparavant), mais c'est bien par là qu'il faut aller! Nous sommes passés par-dessus le tronc d'arbre et avons ensuite serpenté quelques dizaines de mètres dans les plantes avant de rejoindre un chemin bien tracé. Partir à gauche (N) et suivre ledit chemin.

Un peu plus loin il faut traverser une zone humide où le chemin est très boueux. Heureusement il y a des cailloux sur lesquels on peut poser les pieds pour progresser. Le chemin est aussi par endroits un peu étroit, c'était donc plus prudent de tenir mon fils par la main, ce qui ne facilitait pas vraiment la progression… Nous avons finalement rejoint le large sentier balisé qui longe le Nozon.

Juste à cause de ces 300 derniers mètres qui demandent une certaine attention (chemin peu visible, sentier étroit et humide), je donne T2+ de difficulté à toute la randonnée.

De retour sur un "vrai" sentier, j'ai pu lâcher la main de mon fils. Par la suite le chemin remonte tantôt à droite, tantôt à gauche du Nozon. L'endroit est étonnamment peu fréquenté (nous avons croisé que trois personnes). J'apprécie tout particulièrement, car normalement l'endroit et bien plus couru.

Virage après virage, le bruit de la chute d'eau devient de plus en plus fort, puis la voilà d'un coup en face de nous. Nous avons quitté le sentier balisé et suivi une sente pour que nous puissions bien nous approcher de la chute d'eau d'une vingtaine de mètres de haut. Avec la végétation luxuriante qu'il y a tout autour, l'endroit a quelque chose de magique. Nous sommes restés là un bon moment et nous avons bien profité de ce lieu.

De la Cascade du Dard à Croy

Retourner sur le sentier balisé, puis remonter l'étroit chemin qui zigzague dans la pente raide. Il faut bien surveiller les enfants à cet endroit. Par sécurité, j'ai tenu le mien par la main… Ce passage peut être particulièrement glissant par temps humide, alors prudence!

Nous avons regardé une dernière fois la cascade puis nous avons atteint un replat. Par un large virage (panneaux) on quitte la forêt et on traverse ensuite des champs jusqu'à une route goudronnée qu'il faudra suivre.

On rejoint rapidement le hameau de La Foule, puis continuer à suivre la route goudronnée

Peu après avoir traversé pour la nième fois le Nozon on passe à côté d'une grande maison. C'est le Grand Moulin avec sa jolie roue à aubes. Aujourd'hui elle n'est que décorative, mais grands et petits s'arrête pour l'admirer…

Continuer à suivre la route jusqu'à rentrer dans le village de Croy.

De Croy à Romainmôtier

Rejoindre une bifurcation avec une multitude de panneaux pédestres. Partir dans la ruelle de gauche en direction de Romainmôtier, sauf si vous êtes venus en transports publics. Dans ce cas, il faudra continuer tout droit pour rejoindre la gare.

On rejoint rapidement un bisse qu'on longe sur un large chemin. Mon fils s'est bien amusé en jouant avec l'eau et un bâton. Il a donc fallu un bon moment pour parcourir les 200 mètres le long du cours d'eau. On rejoint ensuite une route. Partir à gauche, puis toute de suite à droite et traverser un verger. Un peu plus loin on retrouve le bisse qu'on avait quitté en rejoignant la route.

Suivre le chemin jusqu'à rejoindre une route goudronnée (P. 643). Traverser le Nozon par un pont, puis partir à droite et suivre la route goudronnée jusqu'à rejoindre une grande ferme (environ 500 mètres plus loin). Juste après la ferme, partir à gauche et gagner le parking 200 mètres plus loin. À la ferme, on peut aussi continuer tout droit et faire un détour par l'Église de Romainmôtier.


Photos


Commentaires