Les tiques sont de nouveau actives

Actualité, 12 mars 2018

Un article apparu le samedi 10 mars dans 20 minutes préviens qu’avec les températures plus douces de ces derniers temps les tiques redeviennent actives.  Tout activité en plein air en-dessous de 1500 m d’altitude comporte le risque de morsures par ces acariens. Voici quelques petits conseils pour se protéger contre les piqûres de tiques:

  • Éviter les herbes hautes et les lisières de forêt. 
  • Appliquer un répulsif contre les tiques sur la peau et les vêtements. 
  • Porter des vêtements couvrants et fermés. 
  • Privilégier les vêtements de couleur claire sur lesquels on peut mieux découvrir les tiques (et s’en débarrasser avant qu’elles ne piquent)
  • Porter les chaussettes par-dessus les pantalons. Ce n’est pas très sexy mais ça complique la tâche aux bestioles. 

Après votre activité en plein air, veuillez bien vérifier votre corps, tout particulièrement les parties chaudes et humides : aisselles, les plis des genoux, les parties intimes, derrière les oreilles et le cuir chevelu.

En Suisse, les tiques sont vectrices de divers agents pathogènes. Les deux principaux sont :

  • la bactérie Borrelia burgdorferi, responsable de la borréliose de Lyme;
  • un virus à l’origine de la méningo-encéphalite verno-estivale (également appelée encéphalite à tiques ou FSME). 

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande la vaccination contre la FSME chez tous les adultes et les enfants qui séjournent de manière permanente ou temporaire dans des zones à risque. 

FSME: Zones à risque


Pour des plus amples informations, je vous conseille vivement de consulter le site web piqure-de-tique.ch qui décrit très bien la FSME et la borréliose, comment retirer une tique, un quiz Mythes et réalité sur le tiques et diverses autres informations intéressantes.

En n’oubliez pas : si des symptômes apparaissent après une piqûre de tique, il convient de consulter un médecin !


Commentaires